Arrêter de fumer avec les Défumés Heureux Index du Forum

Arrêter de fumer avec les Défumés Heureux
Les ex-fumeurs ou personnes en sevrage viennent partager un peu de leur vie, dans la bonne humeur

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lien sur la nicotine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Arrêter de fumer avec les Défumés Heureux Index du Forum -> Tabac et sevrage -> Dossiers sur le tabac
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cathy
Modérateur


Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 14 840

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2009, 10:49    Sujet du message: Lien sur la nicotine Répondre en citant

Voici un lien donné par Pelau , c'est en format PDF .
http://www.sendspace.com/file/9u0ix9
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2009, 10:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marilyb
Administrateur


Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 28 118

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2009, 16:36    Sujet du message: Lien sur la nicotine Répondre en citant

Le Courrier des addictions (11) –
n ° 3 – juillet-3 août-septembre 2009 
 
editorial 
La nicotine aurait-elle une action 
cancérigène ? 
G. Lagrue* 
La responsabilite de l’intoxication tabagique dans la genese des cancers est un
fait scientifique demontre depuis pres d’un demi-siecle. Les hydrocarbures 
cancerigenes, les nitrosamines presentes dans la fumee du tabac en sont les 
principaux responsables. Pour le cancer du poumon, dont le tabac est un facteur causal 
dans 90 % des cas, les derniers chiffres publies (2008, Institut de veille sanitaire) 
font etat de 32 000 nouveaux cas, avec plus de 28 000 morts par an, c'est-a-dire au 
moins 24 000 deces lies au tabac. A ceux-ci, il faut ajouter les cancers du larynx et de la 
vessie, ce qui nous donne pres de 30 000 cas. Il y a eu en France, en 2008, 350 000 nouveaux 
cas de cancers, toutes localisations confondues, et pres de 150 000 deces. Pour 
un tiers de ces deces, le tabagisme est soit directement responsable, soit un facteur aggravant 
majeur. Son implication est egalement tres importante dans les 200 000 deces 
annuels d’origine vasculaire ou cardio-vasculaire, principalement chez les hommes de 
moins de 50 ans. 
L’arret du tabac (essentiellement la cigarette) est donc un objectif essentiel de sante 
publique. Les traitements agonistes, par apport de nicotine medicamenteuse et par la 
varenicline, agoniste nicotinique partiel, ont fait la preuve de leur efficacite, a condition 
que la motivation du sujet pour une tentative d’arret soit suffisante, que les doses 
soient adaptees au degre de dependance physique et que la duree soit souvent prolongee 
bien au-dela des trois mois traditionnels. 
 
Ne pas conclure trop vite 
Ce progres essentiel risque-t-il d’etre remis en question par des travaux recents suggerant 
une action possible de la nicotine sur la cancerogenese ? Ces faits doivent etre 
discutes pour eviter toute conclusion hative. 
L’action de la nicotine sur l’organisme se fait par l’intermediaire de structures specifiques, 
les recepteurs nicotiniques a l’acetylcholine (RNAch) dont il existe deux localisations 
– les RNAch du systeme nerveux central, en particulier ceux de la region limbique, 
jouent un role essentiel pour expliquer les proprietes psychotropes de la nicotine et 
son pouvoir addictif tres puissant ; 
– les RNAch sont egalement presents dans certaines cellules non neuronales, et en 
particulier les cellules epitheliales, coliques, pancreatiques et bronchiques, ces dernieres 
ayant ete tout particulierement etudiees. 
En 1989, a ete mise en evidence pour la premiere fois in vitro sur des cellules epitheliales
bronchiques cancereuses une action de la nicotine et de l’un de ses derives, une 
nitrosamine cancerigene (NNK). Ces cellules expriment a leur surface des RNAch sur 
lesquelles se fixe la nicotine avec pour consequence une augmentation du nombre 
de ces recepteurs (up-regulation), une stimulation de la proliferation cellulaire et une
reduction de l’apoptose. Ce sont les RNAch de type α7 qui sont impliques dans cette 
reaction. 
 
 
In vivo, chez la souris, une tumeur maligne peut etre obtenue en greffant des cellules
epitheliales cancereuses humaines. Ces cellules expriment les RNAch α7, en nombre 
augmente, l’evolution de la tumeur (envahissement local et metastases, mortalite) 
est d’autant plus rapide que le nombre de RNAch de type α7 est plus important. 
 
Le Courrier des addictions 
Directeur de la publication : Claudie Damour Terrasson 
Rédacteur en chef : Dr Didier Touzeau (Bagneux) 
Rédacteur en chef adjoint : Florence Arnold-Richez (Chatou) 
Comité de rédaction 
F. Arnold-Richez (Chatou) - Dr M. Auriacombe (Bordeaux) - 
I. Berlin (Paris) - Dr R. Berthelier (Arpajon) - 
Pr B. Christophorov (Paris) - Dr F. Cohen (Créteil) - 
Dr P. Courty (Clermont-Ferrand) - Dr A. Dervaux (Paris) - 
E. Fellinger (Strasbourg) - Dr L. Gibier (Tours) - F. Noble (Paris) 
- Dr D. Touzeau (Bagneux) - Dr J. Vignau (Lille). 
Comité scientifique 
Pr J. Adès (Colombes) - Pr D. Bailly (Lille) - Dr D. Barrucand 
(Limeil-Brévannes) - Pr G. Brücker (Paris) - Pr A. Charles- 
Nicolas (Fort-de-France) - Pr A. Féline (Le Kremlin-Bicêtre) - Pr 
C. Jacquot (Paris) - Pr Ph. Jeammet (Paris) - Pr G. Lagrue 
(Créteil) - Pr C. Lejeune (Colombes) - Pr H. Lôo (Paris) - 
Dr M. Mallaret (Grenoble) - Pr D. Marcelli (Poitiers) - 
Pr R. Molimard (Villejuif) - V. Nahoum-Grappe (Paris) 
Dr C. Orsel (Paris) - Pr Ph. Parquet (Lille) - Pr B. Roques (Paris) 
- Pr L. Stinus (Bordeaux) - Pr J. Tignol (Bordeaux) - 
Dr C. Toledano (Villejuif) - Pr J.L. Venisse (Nantes). 
Comité de lecture 
Dr H.-J. Aubin (Limeil-Brévannes) - Dr N. Ballon (Fort-de- 
France) - Dr F. Baumann (Paris) - Dr J. Bouchez (Bagneux) 
Dr P. Chossegros (Lyon) - Dr D. Coeur-Joly (Malakoff) 
Dr J.J. Déglon (Genève) - Dr Y. Edel (Paris) - Dr G. Garreau 
(Gentilly) - Dr E. Imbert (Ivry-sur-Seine) - Dr G. Lazimi 
(Romainville) - Dr A. Mucchielli (Nice) - Dr X. Laqueille (Paris) 
Dr W. Lowenstein (Paris) - Dr D. Richard (Poitiers) 
Dr S. Robinet (Strasbourg) - Dr R. Teboul (Montreuil). 
Société éditrice : EDIMARK (DaTeBe Éditions) 
Président-directeur général : Claudie Damour-Terrasson 
Rédaction 
Secrétaire générale de la rédaction : Magali Pelleau 
Secrétaire de rédaction : Brigitte Hulin 
Rédacteurs-réviseurs : Cécile Clerc, Sylvie Duverger,
Muriel Lejeune, Philippe-André Lorin, Odile Prébin 
 
Premier rédacteur graphiste : Didier Arnoult 
Rédactrices graphistes : Mathilde Aimée,
Christine Brianchon, Virginie Malicot, Rémi Tranchant 
 
Technicienne PAO : Christelle Ochin 
Dessinateur de création : Sébastien Chevalier 
Dessinatrice d’exécution : Stéphanie Dairain 
Commercial 
Directeur du développement commercial : 
Sophia Huleux-Netchevitch 
Directeur des ventes : Chantal Géribi 
Directeur d’unité : Béatrice Tisserand 
Régie publicitaire et annonces professionnelles : 
Valérie Glatin 
Tél. : 01 46 67 62 77 – Fax : 01 46 67 63 10 
Abonnements : Florence Lebreton (01 46 67 62 87)
2, rue Sainte-Marie, 92418 Courbevoie. 
Tél. : 01 46 67 63 00 – Fax : 01 46 67 63 10 
Site Internet : http://www.edimark.fr 
CPPAP : 0411 T 78631 – ISSN : 1294-2561 
Trimestriel - Prix du numéro : 25  
 
Adhérent au SNPM – Revue indexée dans la base PASCAL (INIST-CNRS) * Centre de tabacologie, hôpital Albert-Chenevier, Créteil.
Le Courrier des addictions (11) – 
n ° 3 – juillet-août-septembre 2009 4 
 
On connait l’existence d’antagonistes specifiques des RNAch de 
type α7 : ils sont extraits de venins de serpent, tel l’α-cobratoxine 
(αCT). In vitro sur des lignes de cellules cancereuses epitheliales
humaines, l’αCT reduit la proliferation cellulaire et l’angiogenese 
avec egalement l’apparition d’une apoptose. 
Toujours in vivo chez la souris greffee, par des cellules cancereuses
humaines, l’administration d’αCT reduit la proliferation 
cellulaire et multiplie par deux la duree de survie. L’αCT exerce 
ainsi une action antitumorale, ce qui ouvre de nouvelles perspectives 
pour un traitement complementaire des cancers du 
poumon chez l’homme. Cette situation peut etre comparee a 
celle de certains cancers du sein avec presence de recepteurs aux 
estrogenes, ce qui a conduit a proposer un traitement complementaire 
en utilisant un antiestrogene, le tamoxifene (1).
Chez l’homme, l’analyse de l’expression des genes codant pour 
les diverses sous-unites des RNAch montre que certaines variantes 
chromosomiques augmentaient les risques a la fois de la 
dependance tabagique par modification des RNAch neuronaux 
et celui du cancer du poumon. Il existe donc une vulnerabilite 
genetique commune au fait de devenir fumeur dependant et de 
developper un cancer du poumon ! 
Devant cette action nouvelle de la nicotine, il faut evidemment 
se garder de toute extrapolation hative en evitant les titres mediatiques 
 
 
 
"Cancer du poumon : l’α-cobratoxine bloque l’action 
deletere de la nicotine", conduisant par une lecture trop hative
a conclure que la nicotine peut etre responsable de cancers 
du poumon. Il n’en est rien ! Certes, chez la souris, la nicotine 
exerce un effet proliferatif mais seulement sur des cellules cancereuses 
greffees, c’est-a-dire une action adjuvante sur des cellules 
deja transformees. Dans certaines circonstances, surtout 
si l’alimentation apporte des precurseurs dietetiques (nitrates, 
nitrites), une nitrosation peut aboutir a la formation de la N’-nitrosonornicotine, 
a action cancerigene. Cela se produit chez les 
fumeurs et semble egalement possible a un faible degre, en cas 
d’administration prolongee de medications nicotiniques. Cette 
reaction peut etre prevenue par l’administration de vitamine C. 
La cancerisation d’une cellule comporte toujours toute une serie 
de phases successives, avec initialement l’action d’un agent 
promoteur cancerigene. Pour la fumee de tabac, ce sont principalement 
les hydrocarbures polycycliques (le benzopyrene, les 
nitrosamines, le polonium, etc.). 
Les agonistes nicotiniques n’interviendraient donc que secondairement 
sur les cellules ayant deja initie la transformation cancevvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv 
 
Imprime en France - EDIPS - Quetigny - Depot legal 3e trimestre 2009 - © decembre 1998 - Edimark SAS (DaTeBe edition). Les articles publies dans Le Courrier
des addictions le sont sous la seule responsabilite de leurs auteurs. Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procedes reserves pour tous
pays. 
 
 
editorial 
reuse. Ils ne doivent donc pas etre consideres comme des agents cancerigenes. 
Les risques majeurs que comporte la poursuite du tabagisme 
impliquent toujours une action d’incitation a l’arret. Indiquer aux fumeurs 
qu’il est possible d’eviter tous les troubles souvent penibles du 
sevrage par un traitement ayant fait la preuve de son efficacite permet 
souvent de renforcer la motivation a l’arret, element toujours indispensable. 
Si ces rumeurs se developpaient, cela pourrait pousser certains a 
refuser des traitements dont le benefice est tres largement demontre. 
Un bénéfice aussi pour les accidents 
cardio-vasculaires… 
Le probleme est le meme pour les accidents vasculaires. Le traitement 
par la nicotine est toujours benefique et n’est en rien contreindique 
par la presence d’un accident coronarien. 
Ainsi, un apport isole de nicotine par medications apporte toujours 
un benefice par rapport a l’inhalation de celle presente dans 
la fumee de tabac, accompagnee de tous ses toxiques innombrables 
et encore parfois caches (agents cancerigenes, CO, etc.). Pour 
le cancer du poumon, le danger est essentiellement lie a tous les 
cancerigenes de la fumee de tabac, initiateurs de la transformation 
cancereuse. Interrompre cette intoxication est le seul moyen de 
prevention efficace des cancers du poumon, et de leur redoutable 
pronostic : moins de 5 % de survie a 5 ans, malgre tous les progres 
actuels de la chimiotherapie. 
Depuis la redaction de cet article, nous avons pris connaissance du 
travail recemment publie a partir des resultat de la Lung Health Study
(4). Pres de 6 000 sujets fumeurs et atteints de BPCO debutante ont
ete suivis pour une duree moyenne de 7 ans et demi et traites par 
substitution nicotinique au long cours. L’etude statistique a montre 
que la nicotine seule ne permettait par de predire la survenue d'un 
cancer du poumon (p = 0,25) alors que le tabagisme le permettait 
(p = 0,02). Pour les autres localisations de cancer, les resultats n'etaient 
pas significatifs. v 
 
 
Références bibliographiques 
1. Spindel ER. Is nicotine the estrogene of lung cancer. Am J Respir Crit Care Med
2009;179:1081-2. 
 
2. Paleari L, Negri E, Catassi A et al. Inhibition of nonneuronal alpha7-nicotinic receptor
for lung cancer treatment. Am J Respir Crit Care Med 2009;179:1141-50. 
 
3. Stepanov I, Carmella S, Han S et al. Evidence for endogenous formation of N’-nitrosonornicotine
in some long-term nicotine patch users. Nicotine Tob Res 2009;11:99- 
105. 
 
4. Murray R, Murray RP, Connett JE, Zapawa LM. Does nicotine replacement therapy
cause cancer? Evidence from the Lung Health Study. Nicotine Tob Res 2009;11: 
1176-82.
 
Revenir en haut
Marilyb
Administrateur


Inscrit le: 09 Sep 2008
Messages: 28 118

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2009, 16:37    Sujet du message: Lien sur la nicotine Répondre en citant

je me suis permise de vous faire un copier-coller
Revenir en haut
papikawa



Inscrit le: 04 Mai 2009
Messages: 6 596

MessagePosté le: Jeu 24 Sep 2009, 16:39    Sujet du message: Lien sur la nicotine Répondre en citant

et tu as bien fait. 
_________________
il est des circonstances où l'homme quelqu' intelligent qu'il soit, obtempère en des raisons qui bien qu'aléatoires n'en demeurent pas moins de l'intérêt subséquent des valeurs intrinsèques absolues;
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:08    Sujet du message: Lien sur la nicotine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Arrêter de fumer avec les Défumés Heureux Index du Forum -> Tabac et sevrage -> Dossiers sur le tabac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com